Après les annonces de Macron : La seule issue, c’est le recrutement massif et immédiat de personnels !

Après les annonces de Macron : La seule issue, c’est le recrutement massif et immédiat de personnels !

Le président Macron a annoncé la fermeture des écoles pour trois semaines, une semaine où les cours seraient assurés à distance et deux semaines de vacances au cours desquelles les trois zones seront fusionnées. Le calendrier scolaire est bouleversé au détriment de l’organisation des personnels et des familles. Quant aux collèges et aux lycées, ils seront fermés pendant un mois.

La solution n’est-elle pas de créer des milliers de postes à l’École et à l’Hôpital ? La FNEC FP-FO appelle les personnels à se réunir avec les parents d’élèves

La solution n’est-elle pas de créer des milliers de postes à l’École et à l’Hôpital ? La FNEC FP-FO appelle les personnels à se réunir avec les parents d’élèves

Plutôt que de répondre aux revendications, le président Macron et son ministre Blanquer renvoient une nouvelle fois sur les personnels et les parents d’élèves la gestion du chaos qu’ils ont eux-mêmes organisé. Ce 1er avril, la FNEC FP-FO est intervenue en direction du ministère pour exiger le recrutement immédiat de milliers de personnels et porter les nombreuses revendications et questions des personnels suite aux annonces du Président. Le ministère ne répond pas !

Chaos dans les écoles : la situation n’est plus tenable ! Il faut des postes, des personnels statutaires tout de suite !

Chaos dans les écoles : la situation n’est plus tenable ! Il faut des postes, des personnels statutaires tout de suite !

Dans de nombreux départements, la situation est explosive dans les écoles. Chaque jour, ce sont des milliers de classes sans enseignant ou dont la fermeture a été décidée. Le nombre de personnels absents explose, les remplaçants manquent, les collègues sont contraints d’accueillir toujours plus d’élèves dans leur classe.

Postes pour la rentrée 2021 : des annonces qui tournent le dos aux revendications ! Organisons la mobilisation !

Postes pour la rentrée 2021 : des annonces qui tournent le dos aux revendications ! Organisons la mobilisation !

Lors du comité technique ministériel du 16 décembre, le ministre a présenté la répartition des postes créés en 2021 par académie. Notre fédération, la FNEC FP-FO, y a rappelé une nouvelle fois qu’il fallait des postes maintenant, tout de suite, et que le ministre pouvait les pourvoir en recrutant la totalité des candidats inscrits sur les listes complémentaires et en réabondant celles-ci. Les représentants du ministre n’ont toujours pas répondu… La situation catastrophique dans laquelle se trouvent les écoles et les établissements n’est visiblement pas leur préoccupation !

Face au manque d’enseignants dans les écoles, le ministre fait le choix d’ubériser l’Education Nationale !

Face au manque d’enseignants dans les écoles, le ministre fait le choix d’ubériser l’Education Nationale !

Les recteurs annoncent une vague de recrutement de contractuels dans le 1 er degré pour compenser le fait que les personnels vulnérables sont placés en autorisation spéciale d’absence (ASA) : 327 dans l’académie de Lyon, 277 à Bordeaux, 221 à Orléans-Tours, 197 à Toulouse, 191 à Nantes, 110 à Clermont…

Réforme des retraites, manque de postes, problèmes de remplacement… La coupe est pleine !

Réforme des retraites, manque de postes, problèmes de remplacement… La coupe est pleine !

Le gouvernement, de plus en plus isolé, essaie par tous les moyens de faire passer sa réforme des retraites, rejetée de toutes parts. Pire, le ministre Blanquer tente d’enfumer les enseignants avec une pseudo-revalorisation censée compenser la baisse des pensions liée à la réforme : en réalité, un gain d’une quinzaine d’euros par mois de pension, alors que les pertes seront de plusieurs centaines d’euros mensuels !